İçeriğe geç

Après-midi en amoureux : BALADE AU SEXSHOP

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Après-midi en amoureux : BALADE AU SEXSHOPPetite après-midi en amoureux pour nous deux.Nous avons décidé de faire les magasins dans cette grande zone commerciale de la ville la plus proche de notre maison.Départ en début d’après-midi et nous commençons à faire les boutiques de fringues… à ma plus grande joie.Pour contenter tout le monde, petite balade dans un magasin de jardinage puis dans le magasin voisin de culture.L’après-midi avance et nous ne voyons pas passer le temps. Tu m’expliques qu’un petit ensemble t’a plus dans la dernière boutique mais qu’il est relativement cher.Je décide de t’emmener voir ce petit ensemble et que tu l’essayes afin que je te donne mon avis.Il est déjà 16h00, il va falloir ne pas trop tarder.On rentre dans la boutique et tu te diriges tout de suite vers ton ensemble tant convoité.Tu me le montres, il y a ta taille. Je t’invite à l’essayer.Direction les cabines d’essayage…Tu t’enfermes dans une cabine et je t’attends sagement. Je t’entends te déshabiller et l’enfiler.Tu ressors et tu es comment dire… WOUAW.Très sexy, direct une érection remplie mon pantalon.Tu remarques l’effet que fait cet ensemble sur mon anatomie et cela semble t’exciter.Tu m’attires dans la cabine avec une idée derrière la tête, je te suis avec envie. Nous commençons à nous déshabiller et à nous caresser mutuellement…Mais hélas, une mère de famille avec son enfant vient s’installer à coté de nous pour une longue très longue séance d’essayage.Impossible de continuer sans se faire remarquer.Nous nous rhabillons rapidement, petit malaise quand nous sortons de la cabine, la femme est surprise de nous voir à deux.Passage en caisse pour acheter ce petit ensemble mais l’excitation est toujours là.En sortant, je remarque la boutique juste à côté, c’est un sexshop.Je te la montre et je te dis que j’aimerais aller y faire un tour. Cela fait longtemps que nous n’y sommes pas allés (les inconvénients d’avoir un enfant).Nous rentrons bras dessus- bras dessous encore tout émoustillé de ce qui aurait pu se passer dans le magasin voisin.Nous déambulons dans le magasin entre les DVD, les sextoys, les lubrifiants et le rayon lingerie.Nous nous sommes séparés, chacun déambulant à son rythme dans les allées et venant montrer à l’autre ses petites trouvailles.Nous allions sortir quand tu m’as indiqué qu’au fond du magasin une enseigne t’avait intrigué.Il était marqué en grosses lettres lumineuses : CINEMA.Tu me dis : «Le magasin n’est pas fini, il y a autre chose au fond. »Ne sachant pas de quoi il s’agit, je vais voir le patron qui m’explique qu’il a installé au fond de sa boutique un cinéma porno.C’est une grande salle et quatre petites cabines (pour les couples c’est peu plus discrets).Moyennant une entrée de 10€ chacun, nous pouvons regarder tous les films présents ataşehir escort dans la boutique. N’ayant pas d’idée précise sur le film, nous disons au patron que le film actuel sera très bien et que s’il faut on viendrait le voir pour changer.Curieux de nature, nous décidons de tenter l’expérience. Il faut dire aussi que la tension de la cabine d’essayage n’était toujours pas retombée.Nous entrons un peu inquiet et nous arrivons dans la grande salle du cinéma… Enfin cela porte le nom de cinéma mais c’est une pièce avec 10 chaises, un fauteuil de trois places et un grand écran. Il faut très imaginatif pour voir un cinéma. Les petites cabines sont un peu mieux aménagées, il y a de vrais fauteuils et un écran privatif pour chacune.Nous trouvons tous les deux les cabines un peu étroites et nous décidons de nous installer dans la grande salle. Nous nous mettons à l’aise dans le divan et nous commençons à regarder le film projeté.On y voyait une femme prise par un homme sur le capot d’une voiture.Je savais que cette situation t’excitait au plus haut point. A tel point que nous avions déjà fait cela dans notre garage sur le capot de notre voiture.Tranquillement installés tous les deux, nous observons tranquillement les va et vient de ce bel étalon dans la chatte de cette charmante dame.Ta main a commencé à caresser ma queue (toujours bien raide et encore plus devant le film) et moi je te caressais les seins.L’excitation augmentant, tu sortais ma queue de mon pantalon et de mon caleçon pour me branler sans aucune retenue. Pendant ce temps, moi je te caressais la chatte, ma main glisait dans ta culotte. Est-ce l’excitation du magasin, le film, la grande salle en tout cas tu étais trempée. Ma main était humide de ta mouille.C’est au moment où j’allais remonter ta robe et écarter ta culotte, qu’une personne est entrée dans le « cinéma ».Tu t’es arrêtée direct de me branler, tu as retiré ta main et tu t’es remises assise correctement.L’homme, proche de la trentaine, habillé en costard cravate, présentait bien. Il s’est installé derrière nous. Cela sent l’homme d’affaires de passage et qui occupe sa soirée comme il peut.Nous ne voyons ce qu’il fait et nous n’entendons pas non plus à cause des gémissements de madame sous les coups de boutoirs de l’homme dans son petit cul.Nous continuons de mater, après tout pas de gêne, nous sommes tous là pour la même chose… mater un film de cul.La scène du capot se termine par une superbe éjaculation de l’homme sur le visage de madame. Ejaculation tellement intense qu’elle se termine avec de grosses giclées de sperme sur le capot et le pare-brise de la voiture.La scène suivante débute, une femme seule se caresse dans un divan. Trois hommes arrivent et décident de s’occuper d’elle. Je sais que la situation t’excite kartal escort énormément et je te sens absorber par le film.Tellement absorbée que tu ne remarques pas les deux hommes qui rentrent. Tu es excitée par ce que tu vois à l’écran. Une belle bourgeoise très classe, bas résille, porte jarretelle, collier de perles, qui suce trois belles queues. Une bite dans chaque main et la troisième en bouche.Sans t’en rendre compte, tu reprends ma queue dans ta main et tu me branles doucement dans le même rythme que la scène. Puis la scène devient plus torride comme toujours dans ces plans à plusieurs.L’ambiance se réchauffe aussi dans la salle. Consciente ou pas de ce qui se passe, les deux hommes ont sorti leur queue et viennent se branler juste à côté de nous. D’un signe de la main, je leur fais signe qu’ils ne doivent pas aller plus loin si ils veulent profiter du spectacle.Et quel spectacle, tu es à 4 pattes sur le divan, tu me suces la queue jusqu’aux couilles.Bien sûr je m’occupe de toi également. J’ai retroussé ta robe sur ton dos et je te doigte la chatte devant les spectateurs de la salle.Tu es trempée, tu mouilles, tu te trémousses à chaque fois que je rentre mes doigts dans ta fente.Les trois hommes assistent à mes approches au niveau de ton petit trou.Ils regardent un de mes doigts qui explorent ton intimité et ils se masturbent encore plus.C’est au moment où mon doigt te pénètre un peu plus profondément que tu réalises ce qui se passe dans la salle.Dans un moment de lucidité, tu te rends compte des trois mâles qui s’astiquent dans ton dos.Apeurée par la situation, trop de nouveautés d’un coup, tu veux qu’on s’isole tous les deux dans une cabine.Nous laissons nos trois compagnons devant leur film et avec leur queue en main.Nous entrons dans la cabine, nous fermons la porte. Je te demande si tu es OK. Tu me dis : « Oui pas de souci, c’est juste que les hommes m’ont effrayé même si cela m’a excitée. Je veux y aller progressivement. »Je te réponds que je comprends très bien et qu’on ira à ton rythme.Nous nous serrons dans les bras et nous reprenons notre séance de « câlins ».Tu recommences à me sucer et de mon côté je continue de te doigter tes deux orifices et il y a toujours ce film qui passe ce plan à 4.La situation et l’excitation vont me faire exploser, je te demande d’arrêter et je décide de te faire un petit cunni.Tu t’installes tranquillement sur le divan, tu écartes les cuisses et tu me laisses te dévorer la chatte.Pendant que je te lèche, je te demande de regarder le film et de profiter de l’instant mais tu es intriguée par un trou avec une trappe dans la porte de la cabine.Tu m’arrêtes et tu me demandes ce que c’est. Je t’explique qu’il s’agit d’un trou pour faire passer une bite.A peine fini mes explications, je sens ta kadıköy escort chatte s’humidifiée abondamment et je te vois te pincer tes lèvres. La pression étant redescendue, je te propose de venir t’empaler sur moi. Les autres positions étant compliquées à cause de la taille de la pièce.Je m’installe confortablement et tu me grimpe dessus.Je pointe ma queue vers ta chatte et d’un coup tu t’empales dessus. Pas besoin d’humidifier, tu es suffisamment trempée. C’est quoi qui dirige les ébats. Tu es sur moi et tu fais des grands va et vient sur sexe.Tu commences à gémir et je te sens sur le point jouir.A peine le temps d’y penser et tu as un premier orgasme, puis un deuxième.Et c’est à ce moment-là que tu me demandes : « Chéri, j’ai envie d’ouvrir la trappe, je peux ? »J’opine du chef et d’une main tremblante tu ouvres le trou. Pendant deux minutes il ne se passe rien et timidement un gland apparait.Tu le regardes un peu anxieuse et tu n’oses pas le toucher.Je te dis « Si tu n’as pas envie ne le fait pas, mais moi je suis ok pour que tu en profites ».Mes coups de rein ont repris de plus belle et tes dernières appréhensions disparaissent.Tu saisis cette queue et tu commences à la caresser, à la branler.Tu ne sais pas à qui appartient cette bite et pourtant tu l’astiques avec application et cela m’excite beaucoup. Mais moi je sais qui c’est car j’ai reconnu le pantalon de costard du premier homme qui est entré dans la salle tout à l’heure.Il ne va pas résister longtemps sa queue gonfle de plus en plus et son gland grossit à chaque va et vient de ta part.Une giclée de sperme envahit la pièce et vient arroser tes seins et dégouline sur ton ventre.Notre homme avait une bonne dose en réserve.Son affaire terminée, il se retire et tu décides de refermer la trappe.Devant cette scène mon excitation est au maximum, je ne peux plus me retenir, je me retire au dernier moment et je jouis sur ta chatte.Tu es encore toute excitée de ce qui vient de se passer et tu te caresses le corps avec mon sperme et celui de l’autre homme.C’est très excitant.On décide de se rhabiller tous les deux et de quitter notre petite cabine.Le cinéma est vide comme si tout cela n’avait été qu’un rêve. Aucune trace de notre homme au costard et des deux autres qui se branlaient dans la salle… comme si nous avions fait que fantasmer cette situation.Il est déjà 17h30. Il faut rentrer.Nous retournons dans le sexshop, il est également vide, il n’y a que le patron.Il nous demande si tout s’est bien passé.Nous lui répondons en cœur que c’était fort agréable et nous le saluons en lui souhaitant une bonne soiréeNous rentrons à la maison et sur le chemin du retour, tu me regardes avec ce regard mutin et coquin. Tu me demandes si j’avais tout planifié et je t’avoue que pour une fois non, rien n’était prémédité.Tu me regardes avec un regard encore plus coquin et tu me dis que cela t’a beaucoup plu, qu’il faudra recommencer que la prochaine fois, tu aimerais aller encore plus loin…Vivement la prochaine après-midi en amoureux…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort sakarya escort sakarya escort ısparta escort trabzon escort ardahan escort balıkesir escort kayseri escort edirne escort çorlu escort kastamonu escort ığdır escort konya escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort porno izle sports betting bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis porno izle erdemli escort sakarya escort sakarya escort webmaster forum niğde escort ödemiş escort ordu escort osmaniye escort pendik escort sakarya escort atakum escort samsun escort sincan escort sinop escort hd porno serdivan travesti