İçeriğe geç

Géraldine tome 2-Chapitre 48

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Géraldine tome 2-Chapitre 48Chapitre 48 – Visite des appartements Après les explications de Ambre des directives données par Maîtresse Xaviera, au sujet de Slutty, les Jumelles avaient pris possession du « paquet » avec son emballage, et s’étaient empressées de jouer avec en caressant la partie chair libre de la soumise avec avidité.Sonia s’attardant patiemment sur la poire de son large plug gonflable, tandis que Sofia caressait d’une main distraite le clito bagué et obstrué de la pauvre soumise .“ – NANNNN !!! A’ETEZ !!!S’I OU’ PLAI !!! NANNNN !!! »Suppliait la pauvre Slutty, ne sachant aucunement de qui elle était à présent la proie, en se tortillant malgré sa malle-boite maintenant suspendue au plafond.« Bonjour, petite Slutty ! Jolis bijoux !» Dit Sonia, en ouvrant la malle, en se mettant à secouer les grelots accrochés depuis la veille aux mamelons irradiant de douleur de la pauvre Slutty.“ – NAAAANN !!! AAARRRGHHH !!! ‘I’IE, MA’AME!!!  NAAAANN !!!  ”Pleurnicha la soumise, en voyant le visage de la perverse Sonia, qui la fit tourner sur elle-même.Elle se retrouva face aux sièges d’empalages, déjà tous occupés par des soumises, tandis que Sofia vérifiait l’écoulement du cocktail à l’intérieur des baillons, qui étouffaient presque les Sissies-Sluts, qui s’empalaient confortablement assises sur les sièges.L’une d’elle n’avait pas encore de seins, et gémissait plus que les autres, les yeux révulsés par l’intensité de son plaisir. Slutty fut surprise de voir que son clito était flasque, et possédait déjà un prince Albert, et de lourdes pinces grelots identiques à celle de Slutty pendaient de ses testicules et de ses mamelons annelés .« Tu ne connais pas encore Maura, petite Slutty ! Elle semble beaucoup apprécier d’être enfin soumise à plein temps, et attends avec impatience son opération mammaire ! Maîtresse Maryse nous a donné des directives spéciales pour qu’elle soit excitée en permanence, après avoir vu l’effet de notre cocktail sur toi ce week-end ! »Dit Sonia, en caressant les courbes des fesses de la soumise en boite. « – MMMMMMMPPHHH!! IHHHHHH !! ‘LUS ‘E ‘OCK’AIL !!! S’I OU’ PLAI, MA’AME!!!AHHHHH !!!MMMMMMMPPHHH !!! « Supplia Maura, en voyant Sofia qui accélérait le débit de prévu pour son gag-ball.Mais sans un mot, Sofia masqua les yeux hagards de plaisir de la pauvre Maura, en fixant les pressions de son masque de latex sur sa cagoule d’isolation, accélérant ensuite la fréquence d’empalage sur le large gode de six centimètres sur vingt de diamètre, qui se mit de pénétrer Maura avec plus d’intensité et de profondeur.« – MMMMMMMPPHHH!! IHHHHHH !! HAAAANNN !!AHHHHH !!!MMMMMMMPPHHH !!! « Se mit de couiner Maura, la soumise de Maîtresse Maryse, dans le tintement musical de ses pinces-grelots qui s’agitaient sous les va et vient incessant de son siège, tandis que son gémissement couvrait presque celui des 4 autres soumises qui s’empalaient « tout en douceur » sur leurs godes respectifs. « Maintenant que ses demoiselles sont toutes bien installées, occupons nous de toi, petite Slutty ! Je voulais te faire tester une nouvelle crème lubrifiante de ma composition….Elle décuple les sensations anales, et associé au cocktail elle fera des « miracles » ! Et Sonia voulait que tu testes un nouveau gode à picots mobiles et vibrants ! Avec tout cela ta matinée s’annonce des plus chantante ! » Dit Sofia, en souriant avec perversion, enfilant un gant de latex chirurgical sur sa longue et fine main manucurée, la trempant dans un gros pot de crème sans nom, tandis que Sonia actionnait le palan, qui se mit bağlar escort de hisser la malle-boite qui enfermait le torse de Slutty, pour la soulever du sol  .“ – NANNNN !!! S’I OU’ PLAI, MA’AME!!! NANNNN !!! »Se mit à geindre la pauvre Slutty, en sentant ses pieds chaussées de ses ballets boots se décoller du sol . Mais Sofia lui retira son plug gonflable encore gonflé, et glissa sa main dans l’ouverture anale laissée béante par le vide causé.La main fine de la formatrice se mit à enduire l’intérieur de l’anus de Slutty, qui se débattait en remuant les jambes. Mal lui en pris, car Sonia lui empoigna une cheville et y fixa une large barre d’entrave qu’elle relia rapidement à l’autre cheville, pour ensuite la raccorder au sol immobilisant ainsi la pauvre Slutty à 5 centimètres au-dessus du sol. Sofia passa devant Slutty, pour faire face à la malle-boite ouverte, et essuya sans ménagement le restant de la crème excitante sur les mamelons meurtris de la pauvre soumise.“ – NAAAANN !!! AAARRRGHHH !!! ‘I’IE, MA’AME!!!  NAAAANN !!!  ” Hurla Slutty, sous l’application énergique de la crème par la formatrice sur ses mamelons hyper-sensibilisés.Le téléphone de Sofia sonna, interrompant un instant l’installation de Slutty.La formatrice posa négligemment bien à la vue de la soumise en boite, la barre verticale munie d’un énorme gode gonflable pourvu d’une multitude de picots, qui était  prévu pour l’empaler.« Bien sur, Madame la Directrice ! Cela ne pose aucun souci ! Et je suis de votre avis, qu’elle fera une bien plus jolie « Pink Lady » avec ce petit détail en plus ! »Répondit la formatrice à son interlocutrice, qui n’était autre que la Directrice, qui donnait une directive supplémentaire au sujet de Slutty.Maîtresse Xaviera raccrocha son téléphone avec un sourire pervers sur la petite idée qu’elle venait d’avoir pour celle qui allait être sa petite chienne pendant une semaine, tout en ouvrant la porte des » appartements » de sa secrétaire.En entrant dans le bureau où régnait un profond désordre, Géraldine comprit pourquoi la place de secrétaire était devenue vacante. Des papiers tachés de café avaient été jetés sur le sol, l’ordinateur encore allumé, ronronnait doucement sur un bureau, où était posé un monticule de papiers en attente de classement.« Ton travail a rattrapé pour ta première semaine, petite Géraldine ! En commençant par me recopier ses dossiers !« Dit la Directrice, en montrant les papiers tachés de café qui jonchaient le sol .“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !Mmmpphh… ”  Soupira Géraldine, en regardant le nombre de pages à recopier, pensant qu’avec sa vitesse de frappe à l’ordinateur, cela devrait être fait rapidement.Maîtresse Xaviera fit pénétrer ensuite Géraldine dans une deuxième pièce, où était installé un lit une place, muni de barreaux et pourvu de chaînes munies d’entraves en métal pour les chevilles et les poignets ainsi qu’un large collier de métal identique, le tout était raccordé à un ordinateur, qui contrôlait la fermeture et l’ouverture des serrures des entraves à heure fixe . La pièce était environ de 5 m sur 4 , et dépourvu de fenêtre comme le bureau, mais possédait un grand confort pour une soumise. Il était équipé d’une douche cabine, accouplée à des toilettes, ainsi qu’une coiffeuse et de d’un simple tabouret-gode, qui était à coté d’un grand placard muni de deux grandes glaces. Maîtresse Xaviera ouvrit le placard sur une incroyable garde robe remplit de vêtements de latex de plein de couleurs différentes, contenant des jupes de toutes longueurs bismil escort et formes, de chemisiers ou petits hauts en latex, ainsi que des corsets, cagoules, gants et des bas par dizaines, et il y avait également tout un lot de chaussures à plates-formes à des ballets-boots que l’on pouvaient assortir aux vêtements.« Je pense que tout cela devrait être à ta taille, petite Géraldine, tu es de la même carrure que feu ma secrétaire ! Et ta taille de chaussures a été prise en compte….Comme je me doutais que tu accepterais mon offre ! A toi de voir ce qui te met le mieux en valeur !»Dit la Directrice, en souriant, tout en caressant avec insistance les fesses de sa nouvelle secrétaire.« Mmmpphhh ! Me’ci Mai’resse ! Haaaannnnn !  Mmmpphhh ! »  Répondit  Géraldine dans un soupir, en se laissant aller sous la main exploratrice de Maîtresse Xaviera, qui plongeait maintenant entre ses fesses comblées de leur large plug, et qui se voulaient de plus en plus accueillantes.« Tu vas t’habiller, et commencer à me ranger ce bureau, je veux les dossiers pour ce soir ! Et tu iras me chercher Slutty vers 16 heures au chenil, je pense qu’elle sera prête, et tu me l’amèneras au bureau ! Compris, petite Géraldine ! » Ordonna calmement la Directrice en continuant de jouer avec le plug de la soumise.« Mmmpphhh ! Uuuiii Mai’resse ! Haaaannnnn !  Mmmpphhh ! »Geignit doucement la secrétaire, en poussant d’elle-même sur la main qui maintenait son plug comme pour l’enfoncer encore plus .Son esprit embrouillé par le cocktail se laissa aller malgré tout une petite pensée pour Slutty, et le calvaire que devait lui faire vivre les Jumelles en ce moment.“ – MMMMMMMPPHHH!! ‘PI’IE ,MA’AME !!! S’I OU’ PLAI !!!‘AS CA !!! MMMMMMMPPHHH !!! » Supplia la pauvre Slutty dans son ring-gag, auquel Sofia avait rajouté un large baillon gonflable , après lui avoir comblé son anus dilaté et généreusement garni de crème excitante par le gode gonflable à picots .Mais ce n’était pas là-dessus que la soumise pleurait. Après l’avoir copieusement abreuver de cocktail, Sonia lui avait expliqué avec un sourire plein de perversité, ce qu’elles allaient faire subir à ses petites testicules inutiles, pour en faire deux gros sacs tout roses pour une chienne « Pink Lady », à l’aide d’une bonne injection saline, qui lui serait faite journellement pour toute la semaine.Les Jumelles la regardèrent une dernière fois, avant de refermer la malle-boite sur la soumise en larmes, et que Sofia plante une première aiguille dans chacune des testicules annelées de la pauvre Slutty   “ – MMMMMMMPPHHH!!! AAARRRGHHH !!! A’ETEZ !!! S’OP !!! ‘PI’IE !!! MMMMMMMPPHHH !!! »   Hurla la pauvre Sissy, sous l’insoutenable douleur de l’aiguille, qui s’insérait dans une de ses  testicules disponibles à la perversion des deux Jumelles, tandis que la deuxième fut plantée par Sonia presque instantanément après la première.Les jambes de Slutty écartées dans le vide par sa barre en « T » se mirent de trembler de souffrance, tandis que ses hurlements traversaient la malle-boite, et venait de concert avec les gémissements incessants des soumises, en particulier ceux de Maura, dont l’anus commençait d’être en feu, et suintait de son plaisir non fin.Sonia raccorda les aiguilles aux sacs de liquide, laissant les testicules de Slutty se remplirent de la solution saline, tandis que Sofia gonfla le gode gonflable à picots à fond et mit la vibration en route .“ – MMMMMMMPPHHH!! ‘AAAHHHH !! ‘UUIIII !!  IIIIIIHHHH !!!!! MMMMMMMPPHHH !!! » Se mit à couiner la soumise, çermik escort enfermée dans sa boite, sous l’extase incontrôlable  du plaisir qui l’envahissait, en sentant son anus se dilaté au maximum, tandis que les picots commençaient à bouger à l’intérieur.« A tout à l’heure, quand tes couilles seront pleines, petite chienne ! Comme le désire la Directrice ! » Dit Sofia, en tapant du poing sur la malle, pour prendre congé et retourner s’occuper de son cours, où elle avait abandonné toutes ses soumises sur des socles d’entraînement électriques à la fellation.La Directrice qu’en a elle, en avait finie de la visite des « appartements «  de sa nouvelle secrétaire, et avait entreprit une visite bien plus intime ,en lui retirant son plug, après l’avoir mise à genoux sur le lit, en lui remontant son armbinder en mode strappado, en le fixant au large anneau spécialement prévu pour ce genre de situation au-dessus du lit .“ – MMMMMMMPPHHH!! MAI’RESSE !!! S’I OU’ PLAI !!! MMMMMMMPPHHH !!! » Suppliait la soumise, en se tortillant sous la main qui explorait avec expérience, son anus libéré de son plug, tant son désir d’être pénétrer devenait de plus en plus intense.« Ne réclame jamais, petite chienne ! » Ordonna la Directrice, en claquant sèchement une claque sur les fesses offertes de sa secrétaire, tout en commençant de remonter la fermeture éclair de sa  longue jupe de latex .« Mmmpphhh ! Uuuiii Mai’resse ! Haaaannnnn ! Pa’don Mai’resse !  Mmmpphhh ! »Soupira doucement Géraldine, en continuant de tortiller ses fesses sous la main de la Directrice ,son esprit était en feu, et le fait d’avoir son petit clito mou et flasque entre ses jambes ne faisait qu’accentuer son désir anal intense .Sans un mot, dégageant doucement son clito, durement attiré par l’anus ouvert de Géraldine, Maîtresse Xaviera pénétra la soumise offerte sans aucun effort, commençant de doux va et vient , pour s’enfoncer au plus profond de l’intimité accueillante de sa secrétaire.“ – MMMMMMMPPHHH!! ‘AAAHHHH !! HANNNNNN !!!‘UUIIIIIIII !!! MMMMMMMPPHHH !!! « Geignit la secrétaire, ne pouvant retenir les cris étouffés de son plaisir.Le fait d’être une offrande soumise et impuissante au bon vouloir du plaisir des dominants l’exaltait un peu plus chaque jour.Dans des râles d’extases, Géraldine laissa aller son bassin se bercer au rythme des coups de butoir de la Directrice, qui la tenait par les hanches, jusqu’à ce qu’elle libère sa semence dominante au plus profond de son être.Aussitôt soulager, Maîtresse Xaviera se retira, replaçant un plug gonflable et vibrant dans l’anus dégoulinant de sa secrétaire, détachant ensuite les sangles de l’armbinder pour libérer les bras de Géraldine.« Active-toi de joliment t’habiller, petite gourmande ! Tu as du pain sur la planche ! »Ordonna la Directrice, en claquant une nouvelle claque sur une des fesses, qu’elle avait joliment striée la veille de son fouet d’écuyère, alors que l’autre portait le petit pansement cachant son irréversible statu.« Mmmpphhh ! Uuuiii Mai’resse ! Haaaannnnn !  Me’ci Mai’resse !!  Mmmpphhh ! »Répondit la soumise, dans un soupir comblé, cherchant encore des caresses de cette main si sévère, et qui savait être si douce parfois, et pour le moment lui gonflait son  plug au maximum, activant ensuite la vibration à l’identique.« J’ai oublié de te préciser, tu te mettras ce collier-barre d’entrave pour tes journées, cela fait partie intégrante de ta tenue  de secrétaire ! « Ordonna la Directrice, en montrant la barre reliée également à l’ordinateur.« Mmmpphhh ! Uuuiii Mai’resse !  Mmmpphhh ! » Gémit doucement la nouvelle secrétaire, en pensant que cela allait être beaucoup moins simple pour le rangement, et ratt****r le retard accumulé par Maude, tout en regardant la Directrice quitter la pièce, la laissant se démener pour finir de se libérer de ses entraves.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort sakarya escort sakarya escort ısparta escort trabzon escort ardahan escort balıkesir escort kayseri escort edirne escort çorlu escort kastamonu escort ığdır escort konya escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort porno izle sports betting bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis porno izle erdemli escort sakarya escort sakarya escort webmaster forum niğde escort ödemiş escort ordu escort osmaniye escort pendik escort sakarya escort atakum escort samsun escort sincan escort sinop escort hd porno izmir escort bayan serdivan travesti