İçeriğe geç

Ne vais-je pas le regretter ? (1)

Kategori: Genel

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ne vais-je pas le regretter ? (1)Auteur : DésirscandauNous sommes un couple de quarante-quatre ans, cela fait maintenant vingt-cinq ans que nous partageons nos jours et nos nuits. Nos deux enfants grandissent trop vite et nous rappellent que les années passent.Christine, mon épouse, est une femme élancée et sexy. Toujours souriante, elle est d’un contact facile. Sa silhouette sportive ne laisse personne indifférent et il n’est pas rare que des hommes se retournent sur son passage se laissant hypnotiser par son adorable et tellement excitant arrière-train. Ses yeux d’un bleu perçant vous glacent le sang lorsqu’elle est en désaccord, mais vous irrigue de plaisir lorsque vous avez ses bonnes grâces.Moi, c’est Marc, je suis éducateur sportif et entretiens ma silhouette avec ferveur aux prix d’un entraînement intensif, certainement pour me donner aussi un peu de prestance et de confiance. En effet, je suis d’un naturel timide et introverti ce qui me procure un mal-être permanent que je compense par beaucoup de courbatures et de sueurs.Mon Dieu que je l’aime ! Je l’aime plus encore qu’au premier jour… la passion des premiers jours a cédé la place à un amour et un attachement profond. Sexuellement, nos ébats sont, avec le temps, devenus bien moins passionnés et moins fréquents, mais il n’en reste pas moins des moments de complicité intense. Cette situation a l’air de lui convenir et je devrais m’en satisfaire, pourtant… oui pourtant, je n’arrive pas à m’y résoudre. La routine s’installant d’année en année me ronge de l’intérieur et voir ma femme adorée se satisfaire de cela accentue ma nostalgie. J’ai besoin de la sentir passionnée et je ne peux me satisfaire de ce train-train quotidien.Notre couple a su évoluer pour perdurer et il est évident qu’il est déjà bien différent que le couple que nous formions à nos débuts. Nous formions un couple passionné et fusionnel à nos débuts. Notre famille s’est agrandie en voyant arriver deux magnifiques enfants, un garçon puis une fille. Une première tromperie de mon côté (une erreur, mais j’y reviendrai sûrement), une séparation (six mois) puis son pardon et une reconstruction.Rompre la routine, c’est ce que nous avons tenté, encore avec quelques coucheries exceptionnelles pour le fun, chacun de notre côté, mais aussi de temps en temps en club échangiste. Je recommence à m’ennuyer, oh pas d’elle, bien au contraire ! Mais de cette situation… j’aimerais revoir ses yeux briller de désir, j’aimerais revoir son désir devenir passionné. J’adorerais qu’elle puisse retrouver ce désir sexuel qui l’animait à nos débuts.Je suis bien conscient que même si l’amour est profond et sincère, le désir ne pourra jamais plus retrouver entre nous la même intensité. Non, la seule solution est de nouveau le changement, l’attrait de la nouveauté, le désir de séduire, car rien ne serait acquis. La seule solution serait pour moi d’être cocu, j’en suis convaincu. Être cocu, vraiment cocu… Pas seulement lors d’un coup d’un soir, mais cocu au sens profond du terme. Revoir briller l’étincelle dans les yeux de ma douce grâce à des liaisons durables et intenses.Tout le monde y gagnerait, elle en retrouvant le plaisir et le désir passionnel que peut procurer la nouveauté. Moi, car inutile de se voiler la face, ce désir candauliste que tout le monde doit avoir plus au moins enfoui dans un coin de sa tête devient chez moi de plus en plus exacerbé. L’imaginer en désirer un autre me fait bander… l’imaginer en adoration pour une queue inconnue m’excite à l’extrême, l’imaginer entretenir une relation qui serait à la fois liée au sexe, mais aussi sentimentale me redonne le sourire. Ça peut paraître bizarre, mais oui, j’ai sincèrement envie de la voir retrouver goût à aimer le sexe, pas le sexe pour le sexe qui finalement n’a pas grand intérêt, mais le sexe par amour, par passion… Et cela fait des années que je n’ai pas joui sans l’imaginer ses infidélités.Je lui ai fait part à maintes occasions de ce que je ressentais et souhaitais, mais elle m’a toujours répondu légèrement que sa situation lui convenait et qu’elle ne désirait que moi, qu’elle ne pouvait aimer que moi… Je pense en fait qu’elle ne m’a jamais vraiment pris au sérieux et se contente de me répondre aydın escort par une pirouette, par une réponse « politiquement correcte » pour ne prendre aucun risque…–––oooOooo–––Nous sommes à un tournant important de notre vie, Audrey vient de se voir proposer un poste important et ô combien intéressant dans son domaine d’activité (SPA Manager, elle est esthéticienne). Intéressant, mais loin… impliquant un déménagement dans les Pyrénées-Orientales.Bon je reconnais être légèrement mesquin de tenter de profiter d’une telle circonstance, mais tant pis, je tente à nouveau ma chance et décide de lui écrire cette lettre dans laquelle je me livrerai totalement, afin de peut-être la faire réfléchir.La lettreMa puce,Ton amour pour moi ne fait aucun doute et ça fait chaud au cœur, car je t’aime, moi, de tout mon cœur.Sache quand même que je ne me détourne pas de toi, même s’il est vrai qu’il peut m’arriver de regarder et de trouver vraiment belles d’autres filles, tu es sincèrement la seule que je désire. Contrairement (j’espère vraiment) à toi, je n’éprouve absolument aucune attirance sexuelle pour d’autres. Je t’aime de tout mon cœur et je te désire farouchement et je ne désire que toi… mais oui, je suis désolé il me manque quelque chose, quelque chose de primordial, essentiel à ma vie ; que tu me sois infidèle…Que tu puisses désirer t’amuser de temps en temps c’est bien, mais j’ai surtout besoin de te savoir désirer vraiment d’autres bras, comme tu as pu désirer les miens à nos débuts et bien plus que tu ne pourrais désirer les miens maintenant. J’ai besoin que tu puisses préférer te retrouver dans d’autres bras, j’ai besoin que tu privilégies sans retenue et sans remords les bras d’un autre. J’ai besoin de savoir que le plaisir que tu peux alors y prendre dépasse de loin celui que tu peux ressentir dans les miens. Oui, j’ai besoin de ça, je ne veux pas que tu puisses te lasser de ça, je veux que tu vives et je veux que tu vives ta libido et ta vie sexuelle en toute liberté avec d’autres… et c’est cet état d’esprit que je souhaite que tu aies en ouvrant cette nouvelle page catalane. Je souhaite de tout mon cœur que lorsque tu as des pensées coquines, elles soient pour d’autres que moi, je souhaite de tout mon cœur que tes attentes et tes désirs soient à l’avenir axés sur d’autres.Je souhaite que tu sois et te sentes totalement libre à ce sujet, je souhaite que tu puisses oser sans appréhension m’imposer tes désirs réels et que tes actes ne soient plus axés en fonction de moi, pour me préserver ou pour rester correct vis-à-vis de moi… En bref, je souhaite être cocu, vraiment cocu… Bref, je souhaite que la femme que j’aime puisse préférer d’autres bras, le revendiquer et me l’imposer. C’est vraiment ce que je veux et ce dont j’ai besoin.Je peux te jurer sans aucune incertitude que je t’aimerai toujours, que je te resterai toujours fidèle et que je serai toujours là pour toi, pour te soutenir, te protéger et t’épauler… S’il te plaît, jure-moi infidélité, mon ange.J’ai toujours été ainsi, j’ai vraiment été prédestiné à être cocu, même si je ne l’ai compris qu’au fil du temps. Crois-le ou non, mais même à nos débuts j’ai déjà fantasmé de te voir me tromper avec Damien, aussi avec Florian d’ailleurs, lol ! J’ai d’abord refoulé cette idée… Puis j’ai essayé de compenser (notre joujou, mes soi-disant fantasmes bizarres de te nettoyer…) j’essayais de compenser par des pratiques et des actes qui te mettraient dans une position dominante vis-à-vis de moi… puis par désespoir et totalement déboussolé, je t’ai même trompée pour me rendre compte que c’était une erreur… Je n’ai jamais été aussi triste de mon existence. J’ai retenté l’expérience quelquefois avec ton accord cette fois, mais rien n’y a fait et mon mal-être repartait de plus belle. De plus, je n’y ai jamais éprouvé ni l’excitation de nos premières fois ni le plaisir que je peux avoir avec toi, et encore moins le plaisir que me procurent tes infidélités.Puis est venue l’époque des clubs (tu remarqueras que je ne me suis jamais jeté sur une autre, je n’arrivais même pas à bander… lol) ce qui m’intéressait était de t’y voir avec d’autres. Puis est venu le temps des amants occasionnels où j’avoue, je escort aydın n’ai pas assumé, car j’ai eu d’un coup un excès de jalousie et vraiment la peur de te perdre. Ce qui m’a le plus stressé c’est de te sentir sur la réserve comme si tu étais fautive… et pourtant… je ne pouvais rêver mieux, car rien ne m’a jamais autant excité, autant plu et je me rends compte maintenant que c’est en fait la seule chose susceptible de m’apaiser, et bizarrement de me sentir « être à toi » et être aimé comme j’en ai besoin…Oui, je me suis trouvé et j’ai réussi enfin à assumer ce dont j’ai finalement réellement besoin, à assumer ma véritable nature, « être cocu » ! À assumer, car je serais même capable maintenant, si tu le souhaitais, de faire sans gêne mon « coming-out » lol ! Je l’ai d’ailleurs déjà fait auprès de ton pote qui sait du coup que je ne serais jamais plus un obstacle ni un problème…Notre couple à toujours tenu bon au fil des années, avec des hauts et des bas, mais mon amour est intact, voire même plus fort et plus sincère qu’au premier jour. Notre couple a su évoluer pour tenir bon et il a encore besoin d’évoluer, j’ai besoin qu’il évolue… Je n’envisage pas un couple libre, car je n’ai absolument pas envie d’être libre, bien au contraire… J’ai envie que TOI tu sois libre… d’une liberté totale !Voilà ma puce, comment j’ai évolué… J’espère juste que l’on a évolué ensemble… car moi je me suis enfin trouvé, je sais où j’en suis et je suis serein avec ça. Même si je rêve de revenir vivre dans les P-O, je commençais à m’habituer à « notre routine de couple Gersois ». Déménager casserait cette routine et je ne supporterais pas de retrouver la même routine là-bas c’est pourquoi je te le redemande. Cette condition au déménagement est primordiale pour moi, pour nous… Promets-moi avant, de vive voix, de concentrer à l’avenir ta libido sur d’autres, promets-moi de faire passer notre vie intime après celle que tu pourrais avoir avec d’autres et promets-moi de me permettre d’être ton cocu…Pas juste pour un plan cul, ton cocu à part entière, ton cocu au quotidien… de vivre ainsi et de l’intégrer à notre normalité. J’ai besoin de te l’entendre dire pour avancer… Pas à demi-mot, pas en rigolant… te l’entendre dire sincèrement, les yeux dans les yeux. J’ai besoin que tu m’aimes comme un cocu, j’ai besoin que tu fasses passer ton intimité de couple au second plan de ta vie sexuelle et j’ai besoin que tu m’imposes, que tu revendiques tes désirs…Bises, mon cœur, je t’aime fort… Aussi fort que l’on peut aimer !–––oooOooo–––Surprenante et inattendue réactionQuelques jours passent et aucun retour à mon courrier. Je m’étais pourtant totalement livré et même, mis en danger… Rien, la routine reprend son cours, pas un mot, pas une remarque, un déni total.Bon, je ne suis pas tant surpris. Au fil des années, j’ai appris à la connaître et je sais bien que la communication n’est pas son fort. Autant elle sait se montrer proche, passionnée et investie lorsqu’elle est en confiance autant, lorsque le sujet la stresse, elle se renferme et applique « la politique de l’autruche ».Les textos ce n’est pas non plus son truc, elle n’en envoie jamais hormis pour des choses classiques et basiques du quotidien : prendre le pain, aller chercher les enfants, payer une facture… c’est toujours très furtif et très impersonnel. Bref je ne suis pas surpris, le sujet doit la gêner ou la déranger alors tant pis !Et pourtant, il est midi alors que je prends ma pause déjeuner après une heure de fitness intense lors d’un cours collectif que j’encadrais, je reçois justement un texto de sa part.« Mon bidou, t’as cinq minutes pour discuter ? »Cinq minutes pour discuter ? Ça ne lui ressemble pas, que se passe-t-il ? Un doute et une angoisse m’envahissent, je m’empresse de lui répondre.« Bien sûr, j’ai même deux heures devant moi ! Je suis tout à toi ma puce, un souci ? »« OK, alors voilà, j’ai bien lu ton courrier j’y ai longuement réfléchi, il faut qu’on parle. »« OK, je t’écoute. »Ourrppss, « mon courrier » « parler »… Mon cœur s’accélère d’un coup, la tension monte… Mon courrier, elle veut parler, après plus d’une semaine de déni. « Longuement réfléchi » ? à quoi dois-je m’attendre ? D’un coup l’angoisse aydın escort bayan m’envahit.« Alors, voilà, je vais t’envoyer plusieurs textos. Ce que j’ai à dire est trop long pour un seul… Je te demande de ne pas m’interrompre, de rien répondre… laisse-moi aller au bout et lorsque je te préviendrai, alors tu pourras me dire ce que tu en penses. OK ? »« OK mon ange, je suis tout ouïe. »« Mon ange » c’est pour arrondir les angles… il faut que je me donne l’air serein, car là, je n’en mène vraiment pas large ! Peur qu’elle m’ait pris pour un pervers, peur qu’elle me remballe ou exprime un quelconque dégoût vis-à-vis de ce que j’ai pu lui écrire. Peur aussi qu’elle aille dans mon sens, car même si je le désire et le fantasme, le changement de vie en serait radical et nos existences en seraient à jamais chamboulées. J’attends donc la suite avec un mélange d’angoisse et d’excitation.SMS 1 :« Donc voilà, j’ai lu et relu ton courrier, j’ai beaucoup réfléchi, j’ai pesé le pour et le contre, car ça a l’air vraiment essentiel pour toi je souhaite ce qu’il y a de mieux pour nous. »SMS 2 :« Cela fait un moment que tu me tentes et je t’avoue que ça m’angoisse énormément. J’ai peur de me laisser tenter, car j’ai peur de te blesser, j’ai peur de te faire du mal… »SMS 3 :« La tentation est forte, tu as l’air d’y tenir, alors je vais poser quelques garanties si tu le veux bien… Histoire d’envisager peut-être la chose plus sereine. »Quelques garanties ? Ça prend plutôt une bonne tournure… Mon angoisse disparaît quelque peu et l’excitation prendrait plutôt le dessus. Des frissons commencent à me parcourir le ventre et descendre peu à peu sous la ceinture.SMS 4 :« Donc voilà mes conditions, mais attention, soit tu les acceptes toutes sans exception et alors j’accéderai peut-être à ta demande, soit tout ne te va pas, auquel cas il ne sera plus question d’en reparler. »SMS 5 :« Si tu acceptes mes conditions, sache quand même que ce sera irréversible. Aucun retour en arrière ne sera envisageable. Alors, toi aussi, réfléchis bien avant de me répondre. »Ouhhaa, je ne l’ai jamais sentie aussi directive et décidée. Mes frissons se changent peu à peu en érection. Mon sexe prend de plus en plus de place dans mon pantalon et ça devient gênant. Quelles sont donc ces conditions ? »SMS 6 :« Je ne veux ni reproches ni pressions. »SMS 7 :« J’agis comme je l’entends, avec qui je le souhaite, à la fréquence que je désire. »SMS 8 :« Je n’ai aucun compte à rendre. »SMS 9 :« J’ai une totale liberté. »SMS 10 :« En aucun cas tu me trompes, je te veux fidèle. »SMS 11 :« Tu me promets d’assurer la logistique de notre famille si j’ai moins de temps pour ça… »SMS 12 :« Tu ne cesses de m’épauler, me soutenir et de m’aimer, quoi que je fasse et quoi que je vive. »SMS 13 :« Si tu acceptes ces conditions et que tu viennes un jour à y déroger, sache que, malgré tout l’amour que je ressens pour toi, je n’accéderai pas en ton sens et ce sera certainement l’objet d’une rupture… »SMS 14 :« Voilà mes conditions, c’est à prendre ou à laisser. À ton tour de bien réfléchir avant de me répondre, car je te le rappelle, après, plus de retour possible, plus de cas de conscience à retardement, le sort en sera jeté… J’attends ta réponse avec impatience, mais tu as tout ton temps pour. À ton tour de prendre une décision réfléchie et définitive, mon chéri. N’oublie pas que je t’aime, bon appétit et à ce soir, mon cœur. »Merde ! J’ai lâché la purée dans mon jean, l’excitation était trop forte ! Si je m’attendais à pareil retournement de situation ! Jamais, non jamais elle ne m’a parlé ainsi et J’ADORE ! Le rêve deviendrait-il réalité ? Le fantasme deviendrait-il concret ? L’excitation est légèrement retombée avec le flot visqueux qui inonde mon slip et laisse l’angoisse reprendre le dessus. Ne répondons pas trop vite, à son tour d’attendre un peu… Il faut que je me change… mettre de l’ordre dans mon caleçon me permettra peut-être d’y voir plus clair.Trop tard, l’excitation me reprend de plus belle et les neurones se débranchent, l’action prend le pas sur la réflexion, ma queue tente à nouveau de se frayer un passage au travers de mon futal qui devient de nouveau bien trop étriqué, la réponse est postée !« Ouuiiii ! J’accepte, j’accepte tout, sans hésiter, sans aucun doute, je signe et resigne, je suis d’accord, je n’espérais pas mieux mon ange, qu’est-ce que je t’aime ! »Merrrdde, je re-jouis… j’ai bien fait ne pas m’être déjà changé…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk Yorumu Siz Yapın

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kurtköy escort ankara escort sakarya escort sakarya escort ısparta escort trabzon escort ardahan escort balıkesir escort kayseri escort edirne escort çorlu escort kastamonu escort ığdır escort konya escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort porno izle sports betting bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis porno izle erdemli escort sakarya escort sakarya escort webmaster forum niğde escort ödemiş escort ordu escort osmaniye escort pendik escort sakarya escort atakum escort samsun escort sincan escort sinop escort hd porno izmir escort bayan serdivan travesti